Entrainement

- 18-08-2020 - Pendant les vacances, on en a profité pour effectuer quelques randonnées à vélo mais aussi à monter des cols. Nous avons grimpé le Mont Ventoux en 2h07 pour Héloïse et 2H20 pour Pauline. Nous avions loué pour l'occasion des vélos de route. Voici quelques photos pour résumer ces 2 semaines de vacances.

Mont ventoux – 1909m – challenge réussi ☑️

Juste avant l’été un ami nous a proposé de gravir le Mont Ventoux. Afin de continuer notre préparation et notre entraînement nous avons accepté de relever le défi. Mais on ne savait pas trop à quoi on s’attaquait. Plutôt adeptes de nos VTT (ou leur versions modifiées pour nos sorties vélo), on n’a jamais testé de vélos de route, et on n’a encore jamais grimpé de col !!! 🙄

Est-ce qu’on est vraiment capable de le faire ? Un vrai test pour nous.

La veille nous récupérons nos vélos de route que nous avons loué : 3 beaux Trek rouges que nous réglerons à nos envies (oui 3, car nous ferons l’ascension avec notre copain). 🚴🏼‍♀️🚴🏽‍♀️🚴🏼

Jour J

Réveil à 6h30, départ à 7h30, arrivée à Sault à 8h00 pour un début plutôt à la fraîche. Au programme, 20 kms de Sault à Chalet Reynard, puis les 6 derniers kms jusqu’au sommet.

On décide de faire chacun à notre rythme pour mettre toutes les chances de notre côté et ne pas se brûler. Les 10 premiers kilomètres font mal aux jambes, le rythme n’est pas très élevé, les bornes kilométriques défilent, l’altitude grimpe doucement. Les 10 autres kms sont un vrai régal ! On a la sensation de manger les virages et les pentes, avec un rythme entre 15 et 20 km/h. Le moral est reboosté, la possibilité de s’arrêter à Chalet Reynard est désormais abandonnée ! Il reste désormais « que » 6 kms jusqu’au sommet. On se rejoint à Chalet Reynard pour finir ensemble. 

Ils sont longs, ils sont difficiles, ils font mal aux jambes et au mental, mais le sommet se rapproche. Le sourire n’est plus de rigueur pour les derniers photographes. Arrive enfin le Col des Tempêtes … et le dernier virage avec une pente impressionnante. Puis l’arrivée … enfin ! On a réussi, on l’a fait ! 

Les larmes montent tellement c’était difficile mais on est heureuses.

2h07 pour l’une et 2h23 pour l’autre.

Ces petites victoires redonnent confiance en soi, c’est une manière de se prouver à soi même qu’on est capable de grande chose sans forcément être une championne. 

La prochaine ça sera par Bédoin ! Et vous votre défi de l’été ou votre prochaine challenge ?

Du côté de chez nous 

Nos entraînements en Normandie

De Rouen à Saint Lubin de la Haye

De Saint Lubin de la Haye à Rouen

La vélodyssée

Partir à la conquête du monde, c’est bien mais il faut s’entrainer avant le départ : objectif Vélodyssée été 2019.

La vélodyssée c’est un départ de Roscoff en Bretagne pour une arrivée à Hendaye à la frontière espagnole. 

Plus de 1200kms de route, chemin, piste … un bon terrain de jeu pour notre projet.

 

 

Notre point de départ

Notre point de départ est l’Île de Noirmoutier le 03/08.

Endroit idéalement situé sur le haut de la Vélodyssée. 

L’arrivée reste Hendaye, pour un retour en train le 25/08.

Notre trajet prévisionnel

D’après tous les retours de voyageurs à vélo, la distance pour un coureur lambda est entre 60, 70 km par jour à vélo.

« Le 60 est barré car ce sera vraiment pour les jours ou on sera en petite forme ou juste la distance pour atteindre l’étape suivante. »

Récit de notre aventure

Pour ce voyage, la côte atlantique, nous avons décidé de transformer nos VTT en vélo de voyage.

Nous avons ainsi ajouté une béquille, des portes bagages avant et arrière, rehausser notre guidon, changer les pneus et bien plus encore.

Nous avons pris le parti de ne pas investir dans un vélo typé voyage. Ces semaines à vélo nous ont ainsi conforter dans l’idée, que le meilleur moyen de voyager découvrir, de rencontrer, de s’aventurer, de rigoler et de prendre son temps c’est avec son VÉLO !

Poids total du vélo : 45 kilos

« Le voyage est le meilleur moyen de se perdre et de se retrouver en même temps »

Brenna Smith

                     Voici la liste de tous les campings que nous avons fait :

 

  • Saint Jean de Monts : Camping Campéole 4* – 35€ 
  • Chateau d’Olonnes : Les Fosses rouges – 25€  (attention à la soirée karaoké le mardi soir), ne pas prendre un emplacement juste à côté de la réception.
  • Longeville sur Mer : Le domaine des pins – 30€ (il ne restait qu’un seul emplacement … à côté de la réception ! et ce soir c’est soirée disco !)
  • Marans : camping municipal – 13€ très bien ! 
  • Bois plage – Île de Ré – chez l’habitante, car là bas ce n’est pas facile de trouver un emplacement en tente
  • Beaugeay : Camping des cigognes – 13,50€, un tout petit camping mais qui suffira pour la nuit qu’on a à y passer
  • Soulac sur Mer : Camping munipal les Genêts – tarif spécial Vélodyssée – 20€ par tente
  • Carcans : camping de l’Océan – emplacement pour 6 personnes (1 couple et un père avec sa fille que nous avons rencontré sur la route) ! Dernier emplacement disponible !
  • Andernos les Bains : Camping de Fontaine Vieille – hébergé par des amies sur place pour 3 nuits
  • Pyla sur Mer : Camping des Flots bleus – 30€ – au pied de la dune du Pilat. Très bon emplacement
  • Parentis en Born : Camping du Pipiou 4* (difficulté à trouver des places de camping) – 35€
  • Veille Saint Girons : Camping campéole – dernier emplacement du camping, avec pleins de fourmis ! Heureusement une personne nous offre généreusement le sien car elle n’y restera pas. 
  • Capbreton : Camping municipal – camp UCPA ! Pas cher, mais impossible de dormir … dur ! 
  • Biarritz : Biarritz camping – Camping réquisitionné par les gendarmes en marge du G7 qui se tiendra à Biarritz. Nuit paisible. 
  • Hendaye : Camping Alturan – camping sans chichi, à deux pas de la plage. Bon rapport qualité prix, attention cependant aux vols !

Concernant notre équipement de camping :

 

On a fait du 100% Décathlon – même pas sponsorisée !

Tente de trekking quickhiker ultralight 3 personnes (200€)

Matelas de trekking gonflable – Trek 700 air (très confortable) (47€)

Oreiller de trekking helium gris (17€)

Sac de couchage de trekking Trek500 15° light (45€)

Drap de sac en coton 15€

Le retour en train d’HENDAYE

 

Nous avons décide de faire le retour en train depuis Hendaye.

Il faut s’y prendre tôt pour avoir des places pour les vélos, car il y a 2 voir 4 places de vélos dans les TGV qui remontent à Paris.

Les contrôleurs sont intransigeants, nous avons vu un gars se faire jeter du train alors qu’il avait un billet pour lui mais pas pour son vélo…

 



ROAD TRIP Afrique du Sud


Notre bolide pour ce Road Trip

 

Nous avions réservé une voiture pour 3 semaines, le tout pour la modique somme de 200€. Nous n’avions pas pris d’assurance pour la voiture … heureusement, nous n’en avons pas eu besoin. 

 

Par contre, il faut savoir que les routes en Afrique du Sud ne sont pas toutes goudronnées, par conséquent, il vaut mieux avoir un bolide équipé tout terrain. 

Le nôtre a survécu aux 3 semaines, malgré près de 5000kms parcourus.


Les étapes clés

Parc Kruger

La visite du Parc Krüger nous en a mis plein les yeux … 

Des éléphants, des girafes, des lions, des buffles …

Pouvoir camper au milieu du Parc est vraiment un moment unique (heureusement que le campement est clôturé !)

Côte Est

De l’estuaire Sainte Lucie où nous resterons deux jours pour profiter de la ville et des hippopotames, jusqu’à Port Edward avec une vue magnifique sur l’Océan Indien.

Nous avons longé la côté pendant 1500kms, en profitant des magnifiques guest house de la région pour une bouchée de pain (20€ la nuit).

Le cap de Good Espérance

Cape of Good Hope et Cape Point 

Les points les plus au Sud du continent Africain. Paysage magnifique, avec des autruches qui vivent dans le parc protégé. 

Cape Town

L’objectif était de rejoindre le Cap pour le 15 juillet, pour essayer de retrouver des français pour la finale de la coupe du Monde ! Objectif atteint, nous avons passé la soirée dans un pub avec des français avant de rejoindre notre loft pour la nuit. 

La région des vins

De Stellenbosch à Franschhoek, des vignes au coeur des reliefs, des vins très intéressants avec un cépage particulier : le pinotage. 

Nous ferons plusieurs visites de domaines, ainsi qu’une balade à cheval au coeur des vignobles.

Nous avons tout organisé et tout planifié pour ce voyage. 

En terme de budget, nous avons dépensé environ 3000/3500€ pour 3 semaines : 650€/personne avion A/R, 200€ location de voiture, le reste est à diviser entre les guest house, l’alimentaire et les extras ! 

Il est préférable d’avoir un forfait internet sur le téléphone qui couvre ce pays pour pouvoir utiliser le GPS. Sinon, à l’ancienne, en se fiant aux panneaux, mais il n’y en a pas beaucoup ! (parfois il n’y a même pas de nom de rue, pas de trottoir .. juste de la terre !)

Nous n’avons pas eu de difficulté pour nous loger, aucune réservation faite en avance, juste le matin pour le soir, ce qui nous permettait d’être libre de notre parcours, de rester ou de partir si le lieu nous plaisait. 

Vigilance dans le nord du pays avec les policiers corrompus qui repèrent les touristes avec leur plaque d’immatriculation. Nous en avons fais les frais. Pour info, les amendes sont à payer au commissariat, donc ne donnez jamais d’argent en liquide à un policier qui vous arrête ! 

Nous n’avons eu aucun problème de racisme. Il y a cependant des villes « blanches » (sud du pays) et des villes « noires » (nord du pays).

C’est un pays que nous recommandons à tous, magnifique, tellement varié en paysage et en climat. A faire !

 

 

 Découverte de l’Afrique du Sud lors de l’été 2018, 3 semaines en road trip pour traverser le pays.

Départ de Johannesbourg, direction le nord est pour retrouver les parcs, puis la côté est pour voir l’océan indien, jusqu’au Cap et la région viticole.