Day 116

Day 116

6 mai 2021 0 Par Héloise

La Junta 

Avant dernier jour à la Junta, en nous réveillant ce matin nous nous sommes dis que nous irions nous promener si le temps le permettait. 
Après avoir réaliser notre mission numéro 1 de la journée, nous nous préparons un bon petit déjeuner. Le soleil pointe le bout de son nez, tout semble annoncer une belle journée. C’était sans compter la petite bûche qui allait tout changer…
Au moment de recharger le poële, la petite bûche tombe au sol et projette des braises sur les draps du lit qui se situe juste à côté. En quelques dixièmes de seconde, les draps prennent feu, et la panique s’empare de nous. Il faut éteindre les flammes au plus vite pour éviter que le feu se propage à toute la cabane. Ce fut chose faite, au détriment de brûlures assez importantes sur les mains d’Héloïse. Direction le lavabo pour une bonne dose d’eau froide, pendant que Pauline va prévenir les propriétaires de l’accident. Ensemble nous décidons d’aller aux urgences. 
Le poste de santé est juste à côté du logement, un centre récent avec des infirmières et médecins très disponibles et efficaces. Héloïse a tout de suite été prise en charge et est restée entre leurs mains pendant deux heures. 
En ressortant à 12h30, elle est accompagnée de 3 petites poupées sur les doigts d’une main et d’un bandage sur l’autre main. Belles brûlures au deuxième degré qui vont nécessiter beaucoup de soin durant les 7 prochains jours, ainsi qu’une interdiction de reprendre le vélo pour éviter d’appuyer sur les plaies. Le risque d’infection n’est pas à prendre à la légère ! 
Ouf … Nous pouvons souffler, la pression redescend. Nous sommes toujours un peu sous le choc de l’événement… 
Les propriétaires (Cabanas Yagan) vont bien s’occuper de nous et être aux petits soins. Ils nous fournissent des médicaments car il n’y a pas de pharmacie dans le village. Vraiment adorables. Encore une fois, les chiliens sont des plus accueillant. 
Entre temps, nous avons appris que la ville allait changer de niveau Covid, en passant de phase 2 à phase 1 : niveau de confinement total à partir de samedi. Il faut partir, et vite ! Après quelques recherches, nous savons qu’il y a un bus demain matin, le dernier avant le confinement. Nous nous empressons de réserver deux places pour sortir de la ville et nous rendre à la prochaine étape, avant d’être bloquées pour un long moment.
Il nous manque juste les résultats de nos deuxième tests, choses que nous avons ce soir à 19h00. 
19h01, nous pouvons souffler, en nous disant que cette journée va enfin prendre fin. Il faut savoir relativiser, en se disant que ça aurait pu être pire. Une nouvelle péripétie, dont nous nous souviendrons pendant quelques temps. PS : ne vous inquiétez pas, tout ira bien.