Day 97

17 avril 2021 0 Par Héloise

Caleta Tortel – Carretera Austral

Nous avons prévu de finir notre nuit chez Juanito, qui a une sorte de camping. Nous sommes 4 à aller chez lui. Il est venu nous chercher à la sortie du bateau pour être sûr que nous arriverions à bon port.
Il faut savoir deux choses sur Caleta Tortel :

  • il faut prévoir sa lampe de poche car la nuit rien n’est éclairé
  • il ne faut pas venir avec un vélo car il n’y a aucune route, les rues sont faites de passerelles en bois, avec des escaliers qui s’adaptent au relief.
    Et Juanito n’habite pas juste à côté du port !
    Une nouvelle aventure commence, nous portons nos vélos à bout de bras et à bout de forces durant près de 40min.
    Il est 3h45 lorsque nous éteignons la lumière pour dormir.
    Nous pouvons rêver tranquillement pendant quelques heures, penser au chemin inverse que nous ferons au réveil, juste à deux.
    Car c’est ce que nous devons faire pour sortir de la ville.
    Pas de pression, nous prenons notre temps, nous déchargeons les vélos pour les porter, nous faisons plusieurs aller retour avec les sacoches. Et pour la dernière montée, mais pas des moindres, nous avons eu l’aide de deux chiliens qui ont porté les vélos pendant que nous prenions les bagages.
    Il est 12h30, nous sommes à la sortie de la ville. Nous prenons le temps de trouver une carte SIM pour donner des nouvelles à nos familles, nous faisons le plein de courses pour être autonomes pour 3 jours, puis un petit sandwich et nous prenons la route à 14h00.
    La prochaine ville – Cochrane – est à 130kms. Nous comptons 3 jours pour la rejoindre.
    La Carratera Austral a la particularité de ne pas être en asphalte sur toute sa longueur, et la première partie jusqu’à Cochrane est composé de terre et de gravier, ce qui nous fait avancer à 8/10 km/h.
    Après 30kms de spectacle, nous trouvons un spot près de la rivière pour planter notre tente.
    La nuit tombe vite, mais nous sommes prêtes, nous avons des heures à rattraper.